ORIGINAIRE DE LA CHAMPAGNE, JE PASSAIS SOUVENT DANS LES ANNEES 50, MES VACANCES LA-BAS, HABITUE AUX PASSAGES DES CONVOIS DE L'ARMEE AMERICAINE. Fasciné par  la présence des bases et leur radio avec toutes ses nouvelles musiques, j'étais déjà dans ma tête attiré par ce pays et sa culture musicale .

Au début des années 70, je suis parti travailler à Mainz (Allemagne) ville située entre Frankfurt et Wiesbaden où se trouvent les bases et l'hôpital américain. Là, de retour du Viêt-Nam, les G'IS avant leur retour au pays viennent se refaire une santé. Entre les honky tonk (bars country) et les german folk dancing (bals de folklore allemand) c'est ici que j'ai découvert le root beer (un soda) et la danse country. 

Lors de mon premier voyage aux Etats-Unis et au Canada en 1981 et plus tard le Méxique, le guide du routard sous le bras, avec Jacqueline, nous avons connu les autoroutes (highways) et les miles (1,609 km).  Vitesse maxi de 55 miles (90 km/h) pour les nationals et départementals, 65 miles pour les highways urbain et 75 miles pour les autres, et des lignes droites interminables. Le temps nous paraissait long, heureusement que l'autoradio diffusait de la musique, rock, cajun, zydeco et country. Dans les années 90, plusieurs soirées au BILLY'BOBS ont été le déclic pour que nous apprécions la danse sur la musique country.

 

En 2005, puisque nous aimons la country music pourquoi pas la danser ! On s'est donc inscrit dans un club ou l'ambiance country était très bonne, mais l'arrivée de personnes plus pasionnés par d'autres danses et de musiques autre que la country précipita notre départ dommage !!!. Donc Pour rester le plus possible dans l'esprit country en 2009, on se décide à monter une association avec 90 % de danses et de musique country. Il fallait lui trouver un nom, avec le numéro de notre département et avec les souvenirs, 

ce qui donna : COUNTRYROAD - US 38.

2009 - 2010 : le club marche bien il est 100 % COUNTRY, mais les 3/4 des personnes ne font aucune manif country, ils viennent comme à un simple cours de gym, donc les danses apprises au début, à la mi- saison ils les ont déja oubliées et notre prof a déjà les pieds dans un autre club, on sent qu'elle va nous lacher !!! En fin de saison "la gangrène" arrive, certains danseurs et la prof oublient déjà que le club avait été créé uniquement pour les danses et des musiques country et ils commencent à vouloir faire comme les autres !!!, si j'avais dit OK, quel intérêt aurais-je eu à monter l'association, autant restés où on était, je jette l'éponge !!!

 

Donc pour faire de l'info : Je crée un  site comme tous les autres consacré à la danse dite country, puis suite aux évènements je me dis non il ne sera pas comme les autres, il parlera des travers sans langue de bois et de ce qui part en vrille, même si cela ne changera rien au moins les gens seront au courant qu'il y a des choses qui clochent dans la discipline. Et que quelqu'un en parle !!!

 

Depuis 2010, puisque dans la country made in France on ne trouve pas notre bonheur on va aller le chercher là ou elle se pratique et où elle perdure comme il le faut et c'est là que je me dis on va penser à nous car lorsqu'on fait du bénévolat on n'est jamais bien récompensé.

Et c'est parti pour l'Amérique : "quand on veut on peut" !!! une de mes devises !!!

En 2009 : on se pose des questions sur la country qui est pratiquée chez nous, on a de gros doutes ??? un retour en Amérique s'impose.

 

Début 2010 : la préparation se prépare pour un voyage en automne au Québec puis l'envie d'aller à Nashville où logiquement c'est plus abordable financièrement et là un plan se met en place avec un retour en Louisiane et de pousser jusqu'au Texas.

 A peine rentrés on pense à St-Tite, et on ne traîne pas et c'est OK . 

 

Pour 2011 : C'EST FAIT : LA CONCLUSION C'EST QUE LA DANSE DITE COUNTRY ET LES MUSIQUES QUE L'ON PRATIQUE EN FRANCE DANS BEAUCOUP DE CLUBS N' ONT SOUVENT RIEN A VOIR AVEC LA COUNTRY DE L'AMERIQUE  (AIE !!!)

ALORS ON CONTINUE A EN PARLER !!! 

 

Pour 2012 : on retourne aux USA en Floride moins pour la country mais plus pour la Biketoberfest à Daytona et pour le soleil, là on en profite pour faire un p'tit coucou aux dauphins ainsi qu'aux alligators et un tout p'tit coucou aussi aux requins . Notre fille Sandy est avec nous, on ne va pas trop l'embêter avec notre musique favorite donc on fréquentera des endroits assez divers.

 

 

Pour 2013 : Le sud-est du Texas.  Arrivés au Texas : on  se sent plus à la maison ! pour le retour on fait la gueule ! je n'ai plus envie de faire de la promo pour la country d'ici. On nous dit l'important c'est de s'amuser, sauf que nous la direction qu'a pris la country en France ne nous amuse plus, on ne va plus dans les manifs CD.

 

 

Pour 2014 : Rien !!! mais on prépare le budget pour l'ouest Américain en 2015 ! on nous dit en France il y a des champions du monde de danse country : on regarde ! là on craque, j'ai envie de virer sur le site tout ce qui concerne la country de chez nous autres  excepter les manifs avec orchestres et les festivals !

 

 

POUR 2015 : Le festival de Nashville & L'Ouest Américain ! un retour en arrière où il y a bien des changements, vous retournez quelques années après à un endroit ce n'est plus la même chose : un pays qui a du pétrole donc des dollars,  c'est l'Amérique !!!

 

 

POUR 2016 : RETOUR AU TEXAS. Un jour de décembre bien calé devant l'ordi (avec un jambon beurre et un Bordeaux) je regarde le prix des billets pour Dallas : 410 euros l'aller/retour !!! je me dis "Ho Putain" !!! (désolé c'est la virgule provençale)  je pense : costaud le pinard, ma blonde vient vite vérifier et c'est bien vrai donc on prend !!! le lendemain le prix remonte à 945 euros, voilà il ne faut pas grand chose pour partir .

 

 

POUR 2017 : LE WYOMING, LE MONTANA, L ALBERTA  (LA STAMPEDE A CALGARY ET EDMONTON POUR UN DES PLUS GRAND CENTRE COMMERCIAL AU MONDE) ???

 

 

                              DANS QUELQUES ANNEES ???